Décrocher son premier emploi

Nombreuses sont les offres d’emploi proposées au Maroc en particulier dans le secteur privé. Cependant, dans un monde concurrentiel et un contexte économique plus difficile, les recruteurs deviennent de plus en plus exigeants sur le choix des profils. Les jeunes diplômés doivent, d’une part exceller dans leur domaine et savoir se faire vendre d’autre part. Avant de procéder au dépôt de candidature, il est essentiel de définir un plan professionnel.

Ce projet consistera à déterminer ses points forts, le poste désiré et ce que l’on souhaite dans un avenir proche ou éloigné. Une meilleure mise en place de son projet professionnel aide à mieux préparer ses arguments devant les recruteurs. La recherche d’emploi doit démarrer une fois les études en salles terminées. Cette recherche immédiate permet de limiter ses tentations de vouloir se reposer pour une bonne période. Actuellement, le marché de l’emploi marocain subit des perturbations dues non seulement à la crise économique mondiale mais également à la mondialisation. La période de recherche quasiment longue peut être vécue difficilement par les jeunes étudiants.

Cependant, cette situation n’a rien d’alarmant. Il suffira de bien organiser son emploi du temps pour aboutir à son but. La première chose à effectuer sera de consulter toutes les offres d’emploi proposées dans la presse, sur les portails en ligne des entreprises ou sur les sites consacrés aux annonces. La rédaction du CV exige une certaine rigueur, notamment sur la description de son parcours. Les recruteurs préfèrent les candidats polyvalents dotés de plus d’expériences. Ainsi, le CV pourra être garni d’expériences acquises durant les périodes de relâche. Les arguments à adopter dans la lettre de motivation devront solliciter un entretien de la part des recruteurs.

L’utilisation des mots concis et en relation avec son profil est donc recommandée. Un bon suivi de sa candidature sera essentiel une fois les dossiers déposés. Le jeune diplômé pourra relancer régulièrement l’entreprise par téléphone ou en envoyant des emails. Le chercheur d’emploi devra profiter des opportunités qui lui seront présentées vu que la majorité des entreprises revoient à chaque fois leurs techniques de recrutement.

La plupart des employeurs ayant déjà l’habitude de recruter savent détecter les personnalités lors du premier entretien. Il est donc conseillé de cadrer ses personnalités avec la culture de l’entreprise. Pour ce faire, l’on pourra s’informer sur la compagnie avant l’entrevue afin de connaître leurs habitudes et leur culture. La meilleure technique pour réussir son entretien sera de surprendre son interlocuteur par ses compétences, ses connaissances générales et par sa volonté de se mettre au service de la société. Sur deux candidats présentant le même profil, les recruteurs ont souvent tendance à préférer le candidat plus communiquant et plus dynamique.

Le jeune diplômé devra opter pour une personnalité plus ouverte pour réussir. L’aptitude à travailler en groupe constitue également un point important à avancer durant l’entrevue. Le fait d’avancer ses projets pour l’entreprise est un outil très opérant pour impressionner le recruteur sans pour autant avancer des buts irréalisables. Le candidat doit rester réaliste durant l’interrogation et se limiter uniquement dans son domaine de compétences. La manifestation de ses intérêts vis à vis de la compagnie demeure un point non négligeable. Cette volonté de travailler pour l’entreprise peut être détectée durant le discours, notamment sur la manière de s’exprimer. La tenue vestimentaire permet, en outre, de convaincre le recruteur de sa détermination. Le port d’un costume et d’une cravate de couleur sombre est très indiqué aux jeunes hommes. Les femmes pourront opter pour un tailleur pour un style plus élégant. Les pantalons ou les jupes trop courtes seront à éviter.